Trucs et conseils pour vos rénos Organisez votre chaos!

Les moteurs de recherche regorgent de conseils sur les rénos. Vous en trouverez beaucoup sur la partie «conception du projet - avant les travaux». Comment concevoir un projet qui vous ressemble, la différence entre les matériaux, comment respecter son budget, etc. On trouve toutefois peu d’articles sur le «pendant les travaux». Organiser ses espaces pour mieux vivre son chantier est une étape essentielle, trop souvent négligée. On vous partage donc ici quelques trucs qui font toute la différence sur ces moments qui bousculent les routines et nous sortent de nos zones de confort.

La clé dans ce «chaos» que peut représenter un chantier, c’est d’organiser votre chaos.

Pour organiser votre chaos, vous devez d’abord analyser le chantier à venir, en faisant le point avec les personnes qui réaliseront les travaux ou les designers qui gèrent le dossier.


Les questions à poser en priorité:

  • Quels endroits ne pourront être utilisés pendant les travaux?

  • Où pourrais-je réaliser les tâches que je réalise habituellement à ces endroits?

  • Comment pourrais-je aménager ces endroits temporaires pour les rendre fonctionnels?

Ces questions permettent d’identifier les principaux irritants de votre chantier et d’y trouver des solutions temporaires qui vous permettront d’accomplir les tâches essentielles du quotidien.


Si vous participez aux travaux, prévoyez:

  • Un espace de rangement pour les outils. Le lieu doit idéalement être facile d’accès pour que les personnes qui vous donnent un coup de main comprennent rapidement où aller chercher ce dont ils ont besoin. Chaque fois qu’une tâche est terminée et que certains outils ne sont plus nécessaires, développez le réflexe d’aller les ranger. Lorsque des outils traînent, vous augmentez les risques de blessures, de bris et perdez un temps fou à les chercher.

  • Un système d’entreposage pour les matériaux. Tentez de les regrouper par pièce et de les ranger non loin de l’endroit où ils seront utiles. Vous aurez plus de facilité à suivre l’inventaire et les gens qui en auront besoin perdront moins de temps à les chercher et à les transporter. En les regroupant, vous pourrez plus facilement les protéger par une bâche ou autre protection d’ici à ce qu’ils servent au chantier.

Dans les espaces moins touchés par les travaux, prévoyez:

  • Un vestiaire pour enfiler/enlever les chaussures et principaux habits ou accessoires de travail. Vous pourrez également y ranger les plans du projet et votre ruban à mesurer que vous ne cesserez d’utiliser. Cet espace est idéalement à la rencontre du chantier et des pièces non touchées. Il sert de zone de transition pour TOUS, incluant les travailleurs qui vous sollicitent pour une petite question. Il permet de préserver votre intimité, de mieux décrocher et de limiter la poussière en dehors du chantier. Une chaise avec une petite table ou un bureau et un tapis à chaussures suffisent pour circonscrire les lieux.

  • Un espace d’entreposage bien délimité. Rangez-y les meubles et objets non essentiels qui pourraient nuire aux travaux. Vous limiterez ainsi les bris et la poussière, en plus de rendre le chantier plus sécuritaire. Si tout votre logis sert d’entreposage, vous aurez du mal à décrocher et à protéger vos biens éparpillés.

  • Une zone de repos pour oublier vos travaux et faire le plein d’énergie. Un petit coin douillet, facile d’entretien et qui fait dos au chantier.

Quelques trucs en rafales:

  • Préparez des repas d’avance, privilégiez la cuisson au BBQ, prévoyez un petit budget resto et acceptez sans hésiter les invitations à manger chez les amis.

  • Couvrez vos fauteuils de couvertures et lavez-les à quelques reprises durant le chantier. Utilisez vos préférées pour que ça reste beau et commode. 😉

  • Bloquer du temps dans l’agenda pour un petit ménage éclair régulier qui enlève le gros de la poussière et permet de ranger l’essentiel. Ça ne pourra être parfait, mais le chantier vous paraîtra nettement moins envahissant.

  • On le resouligne – c’est si important: Profitez du chantier à venir pour trier et vous départir des meubles et objets qui ne servent plus ou qui vous laissent indifférents. Emballez et entreposez autant que possible les objets que vous conservez, mais qui sont non essentiels. Le chantier sera moins encombré et donc plus sécuritaire. Vous aurez moins d’entretien à gérer et vos biens seront en sécurité.

Peu importe vos aménagements:

  • Expliquez comment vous souhaitez que vos espaces soient respectés et que les tâches soient effectuées. Tout le monde doit savoir où est la limite du chantier, où enlever ses souliers, où ranger ses outils, comment entreposer les matériaux, etc. Le 30 min que vous prendrez à communiquer votre fonctionnement est un sage investissement…

Moins de stress, moins de conflits, une plus grande facilité à décrocher, moins de temps à consacrer au ménage et à la sécurité des lieux.

 

Tout chantier compte son lot de surprises et la poussière est au rendez-vous. MAIS en organisant votre chaos et en aménageant vos espaces en limitant les irritants, vous vivrez vos rénos avec le cœur plus léger. Vous pourrez mieux apprécier la transformation en cours et votre beau projet qui verra bientôt le jour 😊

10 vues0 commentaire